Télécharger :

René Comoth, docteur en philosophie et lettres (philologie romane) de l’ULiège, décédé le 3 mars 1993, a institué l’asbl Les Amis de l’Université de Liège légataire de la majeure partie de ses biens, à charge, pour elle, d’en consacrer le revenu à la fondation de bourses destinées à permettre à des étudiants peu fortunés de mener à bonne fin leurs études et à de jeunes chercheurs de poursuivre leurs travaux.

Ces dispositions testamentaires, particulièrement généreuses, rencontrent parfaitement les objectifs de l’association : contribuer à la prospérité et au renom scientifique de l’ULiège, en visant à assurer le développement le plus complet de l’enseignement et de la mission sociale de l’ULiège.

Le Conseil d’administration de l’association a décidé que, pour l’année académique 2018-2019 :

  • 30 bourses d’études René Comoth de 1500 € pourront être attribuées
  • aucun subside de formation à la recherche René Comoth ne sera accordé.

Les formulaires de demande et leurs annexes devront parvenir au siège de l’association pour le 20 juillet 2018 au plus tard pour les bourses d’études.

 

Règlement

  1. Le Conseil d’administration de l’association des Amis de l’Université de Liège, sur proposition de son Président, détermine, pour chaque année académique, la nature, le nombre, le montant et les modalités d’attribution des bourses d’études et des subsides à la recherche René Comoth.
  2. Les bourses d’études sont réservées à des personnes choisies parmi celles qui remplissent simultanément les conditions suivantes :
  • être régulièrement inscrites, pour l’année de la bourse, à une épreuve du deuxième cycle de base à l’ULiège ;
  • être peu fortunées ;
  • avoir obtenu, de préférence, au moins une mention “distinction” à l’issue d’une des années précédentes.

Sauf cas exceptionnel, ces bourses ne sont pas renouvelables.

  1. Les subsides de formation à la recherche – qui ne sont pas renouvelables – consistent soit en bourses de doctorat, soit en contrats d’emploi.

a) Les bourses de doctorat sont attribuées aux personnes qui se trouvent dans les conditions requises pour bénéficier d’une telle bourse au regard des dispositions fiscales et des réglementations internes à l’Université et qui :

  • soit ont été, pour l’année de la bourse, candidates à un mandat du FNRS ou du FRIA à l’ULiège, mais ne l’ont pas obtenu tout en ayant été classées en ordre utile par une des Commissions scientifiques de cette institution ;
  • soit ont été, durant l’année qui précède celle de la bourse, bénéficiaires d’une bourse de doctorat délivrée par le FNRS, le FRIA ou le Conseil de la recherche de l’ULiège, et s’engagent à achever leur thèse dans les meilleurs délais (max. 6 mois).

b) Les contrats d’emploi peuvent être octroyés aux chercheurs ayant antérieurement bénéficié d’une bourse de doctorat à l’Université de Liège mais ne se trouvant plus dans les conditions requises pour bénéficier d’une telle bourse, afin de leur permettre de finaliser leur thèse.

      Les candidats doivent :

  • être âgés de moins de trente cinq ans le jour de la clôture du dépôt des formulaires de demande ;
  • se consacrer, à titre principal, à la préparation d’une thèse de doctorat durant la période d’attribution du subside et, à cette fin, être régulièrement inscrits à l’ULiège, avec l’assurance « soins de santé », obligatoire ;
  • être patronnés par un membre du corps enseignant de l’ULiège, sous la direction duquel la recherche sera poursuivie durant la durée de l’octroi du subside ;
  • ne disposer, durant la période d’attribution du subside, d’aucun autre subside ou bourse.

 

4. Les demandes de bourses et subsides de formation à la recherche sont introduites exclusivement au moyen de formulaires, disponibles au siège de l’association ainsi qu’aux services universitaires suivants : Administration de l’enseignement et des étudiants (bourses d’études) – Service social – Administration recherche et développement (subsides à la recherche).

5. Les formulaires de demande, dûment remplis et accompagnés des documents annexes qu’ils énumèrent, doivent parvenir, en une seule fois, au siège de l’association.

6. Les demandes de subsides de formation à la recherche font l’objet d’un traitement confidentiel au sein de l’association, les services de l’ULiège compétents étant toutefois informés de manière à assurer le respect de l’article 3.

7. Sur requête éventuelle de l’association, les candidats doivent fournir des informations complémentaires et se présenter à un entretien.

8. Les demandes de bourse et de subsides de formation à la recherche sont examinées par un Comité spécial désigné, sur délégation du Conseil d’administration de l’association, par son Président. Sur proposition de ce Comité spécial, les bourses d’études, de doctorat et les éventuels contrats d’emploi sont attribués, avant le 1er octobre de chaque année, par le Conseil d’administration de l’ULiège. Ce dernier assure la gestion et la liquidation des subsides de formation à la recherche. L’attribution des bourses d’études reste confidentielle ; celle des subsides de formation à la recherche est rendue publique. En cas de désistement d’un des lauréats avant le 31 décembre de l’année d’attribution, le solde éventuel du subside pourra être attribué au candidat non retenu le mieux classé.

9. La durée d’attribution des subsides de formation à la recherche ne peut excéder 12 mois dans le cas de candidats en attente d’un mandat du FNRS ou du FRIA et 6 mois dans le cas de candidats en phase d’achèvement de leur doctorat. La durée d’attribution d’un contrat d’emploi destiné à permettre la finalisation d’un doctorat ne pourra excéder 6 mois. La période d’attribution des subsides de formation à la recherche est déterminée par le Comité spécial sur proposition de l’Administration Recherche & Développement de l’Université.

10. Les bourses d’études font l’objet de  trois versements de 500 € chacun (octobre, janvier et avril). Les subsides de formation à la recherche (bourses de doctorat/contrats d’emploi) font l’objet de versements mensuels selon les modalités en vigueur à l’ULiège.

11. Les bourses d’études et les subsides de formation à la recherche peuvent être retirés à tout moment si l’une des conditions requises n’est plus remplie. Cette tâche est assurée par le secrétariat général de l’association, en collaboration avec les services administratifs universitaires compétents.

12. Sans préjudice des dispositions réglementaires applicables, le Comité spécial d’attribution des bourses règle les cas non prévus au règlement. Ses décisions sont sans appel.

Partager...Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail to someone