Le Forum des Savoirs vous propose des cycles d’exposés consacrés à des thèmes spécifiques :

Les leçons d’Histoire de l’Art (Pierre Somville, ULiège)

Les leçons d’Histoire de l’Art 

« Grèce ancienne : de l’Olympe à Éleusis »  (Pr P. Somville, ULiège)

Du 1 octobre au 5 novembre 2019

1 octobre 2019

  • La Crète et Mycènes

8 octobre 2019

  • Zeus et Athéna

15 octobre 2019

  • Apollon et Dionysos

22 octobre 2019

  • Kouroï et Koraï

5 novembre 2019

  • Déméter et Perséphone


Lieu et horaire :

Le mardi de 14h30 à 16h30

ULiège, salle Gothot, Place du  20-Août 7, 4000 Liège

 

PAF : 

Prix par leçon : 5 € (membres de l’asbl) ou 6 € (non-membres) payables sur place.

Possibilité d’abonnement 5 leçons : 20 € (membres de l’asbl) ou 24 € (non-membres). Inscription et paiement à réaliser au préalable.

S’inscrire

Leçons d’Histoire sociale de la Musique

« Introduction à l’histoire de l’opéra à Venise »  (Stéphane Dado, Orchestre Philharmonique Royal de Liège, Festival « Les Nuits de Septembre »)

Du 21 octobre 2019 au 9 mars 2020

Depuis le Moyen Âge, Venise est une cité musicale de premier plan marquée par des créations riches élaborées dans divers lieux comme les ospedali, scuole, églises, maisons d’édition, etc. La Sérénissime compte aussi plusieurs théâtres d’opéra, autres lieux majeurs de production artistique.

C’est à Venise que naît, en 1637, l’opéra public payant qui transforme les anciennes pratiques lyriques des cours italiennes en un genre commercial public et payant, avec ses propres codes, ses trouvailles musicales, ses machineries élaborées. Monteverdi, Cavalli et leurs successeurs ont joué un rôle déterminant dans les premiers théâtres de Venise, tous gérés par un personnage central : « l’impresario ». Souvent aux mains de la noblesse, certains opéras sont aussi administrés par des sociétés académiques, à l’instar de l’éphémère Teatro Novissimo gérés par les savants de l’Académie des Incogniti qui révolutionnent le monde de l’art lyrique par leurs idées créatrices.

Au XVIIIe siècle, l’arrivée des castrats napolitains à Venise transforme l’art musical et marque le triomphe de l’aria da capo et de l’opera seria, un genre où Vivaldi va exceller tout en tentant d’imprimer une marque typiquement vénitienne. En parallèle à l’opera seria, d’autres genres musicaux naissent, répondant aux attentes d’un public plus bourgeois ou populaire, comme l’intermezzo ou l’opera buffa (défendu par le tandem Galuppi/Goldoni).

La période romantique coïncide avec les grandes heures du Teatro la Fenice, lieu le plus prestigieux de la ville où s’enchaînent les créations de Rossini, Bellini, Donizetti, Verdi et d’autres. Dans la seconde moitié de ce XIXe siècle doré, Richard Wagner devient l’hôte régulier de la ville et un spectateur indirect de tous les mouvements wagnériens qui touchent aussi bien Venise que le reste de l’Italie, contribuant ainsi à la lente internationalisation des pratiques opératiques, norme des siècles à venir…

21 octobre 2019

  • Les premiers théâtres d’opéra publics à Venise (1637-1700)

25 novembre 2019

  • L’Académie des Incogniti (1630-1662) : une société savante à la tête du Teatro Novissimo

9 décembre 2019

  • Il teatro alla moda : l’opéra vénitien à l’ère des castrats 

20 janvier 2020

  • Les opéras d’Antonio Vivaldi 

10 février 2020

  • Les grandes heures de la Fenice (1792-1900)

9 mars 2020

  • Wagner et Venise

 

Lieu et horaire :

Le lundi de 14h à 16h

ULiège, salle Lumière, Place du  20-Août 7, 4000 Liège

 

PAF : 

Prix par leçon : 5 € (membres de l’asbl) ou 6 € (non-membres) payables sur place.

Possibilité d’abonnement 6 leçons : 25 € (membres de l’asbl) ou 30 € (non-membres). Inscription et paiement à réaliser au préalable.

S’inscrire

 

Partager...Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail to someone